Les voies du thé
Si tu as froid, le thé te réchauffera. Si tu a chaud, ça te détendra. Si tu es depressif, ça te réconfortera. Si tu es excité, ça te calmera. William Gladstone

10 août 2006

L'Histoire du thé (1) : la découverte selon les légendes

Dharma, père du thé selon les légendes indiennes et japonaises -2737. En Chine, les empereurs étaient encore des Dieux. Le dernier empereur-dieu, Sheng Nong (littéralement : le fermier divin), créa les céréales les plus productives : le riz, le soja, l'orge, le millet, le sorgho pour nourrir son peuple. Cependant, pour les cultiver il fallait être en bonne santé : il ordonna à ses citoyens de faire bouillir l'eau avant de la boire.

Un jour, Sheng Nong s'appuya contre un petit arbre et pour se désaltérer, il commença par faire bouillir de l'eau. Le vent se leva et 3 feuilles de l'arbuste tomba dans sa tasse : il était adossé à un théier. L'empereur-dieu, habitué à tester de nouvelles herbes, goûta l'infusion et la trouva excellente : le thé est né.

La légende indienne raconte qu'au 6e siècle, Dharma, un prince indien décida d'aller prêcher sa foie en bouddha en chine. Il jura de méditer pendant 9 ans sans s'endormir. Au bout de la troisième année, il fut pris de somnolence. Il eut juste le temps de cueillir et goûter quelques feuilles de thé . Les vertus tonifiantes du thé lui permirent de méditer les 6 autres années.

La légende nippone est dérivée de la légende Indienne. Dharma s'endormit. Lorsqu'il se réveilla, il fut tellement furieux qu'il se coupa les paupières et les jeta par terre. Ses paupières devinrent des graines et firent pousser les premiers théiers.

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home